Tout comprendre !
Pour aller plus loin...
S'entraîner
Quelques conseils utiles...
Récréation
Echanges
Surfer avec le général

Commentaires de document pour les troisièmesCommentaires de documents pour les terminales
Compositions pour les terminales
Module 18 juin

 La France sous la présidence de Charles de Gaulle (1958-1969)
 


Sujet proposé au BEPC de l'Académie de Créteil, Paris, Versailles en 1996

Questions
- en introduction, rappelez brièvement les circonstances de la naissance de la Ve République en 1958

- en première partie, présentez le général de Gaulle jusqu'en 1958 et l'originalité de la Constitution de 1958

- en deuxième partie, présentez la politique coloniale et la politique extérieure de la France à cette époque

- en troisième partie, décrire la croissance économique de la France et les principales mutations de la société française

- en conclusion, indiquez les circonstances qui ont amené le général de Gaulle à quitter le pouvoir.

Conseils
Le sujet est vaste, puisqu'il aborde à la fois les institutions, le problème colonial, la politique étrangère, l'économie... sous la présidence de De Gaulle.
Il faut donc être, sur chaque thème, assez bref.

Introduction
La France est confrontée depuis 1954 à une guerre de décolonisation en Algérie. Les Algériens demandent leur indépendance, mais de nombreux Français, notamment ceux qui vivent dans les départements algériens, s'y opposent vivement.
En mai 1958, les Français d'Algérie lancent une insurrection à Alger pour affirmer leurs positions. Le président de la République française, René Coty, craignant que cette crise politique déstabilise tout le pays, propose à Charles de Gaulle de devenir président du Conseil.

1ère partie
En 1958, le général de Gaulle est célèbre et populaire pour le rôle décisif qu'il a joué au cours de la Seconde guerre mondiale. Rappeler notamment l'appel du 18 juin, la naissance de la Résistance, la création du CNR.
En 1946, de Gaulle avait démissionné du Gouvernement provisoire de la République française (GPRF) et dénoncé, dès lors, les institutions de la IVe République, coupables à ses yeux d'entretenir l'instabilité ministérielle (discours de Bayeux, 16 juin 1946).
Quand il arrive au pouvoir en mai 1958, de Gaulle a donc en tête de modifier profondément les institutions. La Constitution de la Ve République, approuvée par le peuple français lors du référendum de septembre 1958, présente de nombreuses nouveautés.

Reporte-toi à la fiche " notion importante " intitulée " La Ve République " pour développer ces deux points : un exécutif renforcé, un Parlement encadré. N'oublie pas la réforme importante de 1962, qui met en place l'élection du président de la République au suffrage universel direct.

2ème partie
Charles de Gaulle réussit à mener à bien la décolonisation française. En 1960, les colonies d'Afrique noire obtiennent leur indépendance. Elles restent très liées à la France par le système de la coopération. La crise algérienne est plus délicate. Charles de Gaulle réussit cependant à dénouer la crise algérienne grâce à son prestige et à son autorité. Il fait progressivement accepter l'idée d'indépendance aux Français et limite le rôle politique de l'armée en Algérie. Ce faisant, il s'attire la colère des Français d'Algérie et de certains militaires, qui tentent à plusieurs reprises de l'assassiner (OAS). Malgré cela, l'indépendance est donnée en 1962 à l'Algérie, avec la signature des accords d'Evian. La politique étrangère du général de Gaulle est marquée par la volonté de soustraire la France à l'influence américaine.
Pour cela, de Gaulle mène une politique d'indépendance nationale : en 1966, par exemple, il décide de retirer la France du commandement de l'OTAN. De même, il dote la France de la bombe nucléaire et mène une politique de détente et de coopération envers l'URSS et les pays de l'Est.

3ème partie
Les années de Gaulle sont celles d'une forte croissance économique, motivée par le contexte international (les Trente glorieuses), par la confiance que le Général inspire, mais aussi par les mesures prises par les gouvernements successifs : l'Etat prend en charge le développement du pays (Plan, grands travaux...) et profite de la création du Marché commun européen pour dynamiser l'économie. La croissance modifie les modes de vie de la population française. Le secteur agricole perd des travailleurs au profit de l'industrie et surtout des services (secteur tertiaire).
Parallèlement, le niveau de vie s'élève et la société de consommation s'installe en profondeur.

Conclusion
Après dix années de présence à la tête du pays, le général a réussi à doter la France d'institutions stables et à poser les bases d'une économie prospère. Mais certains groupes sociaux contestent son pouvoir. C'est le cas des étudiants et des ouvriers en mai 1968. Après l'échec subi par le référendum qu'il a organisé en avril 1969, le général de Gaulle juge que le temps est venu pour lui, à 79 ans, de quitter le pouvoir.

Retour
 

Fondation et Institut Charles de Gaulle
Tous droits réservés