Tout comprendre !
Pour aller plus loin...
S'entraîner
Quelques conseils utiles...
Récréation
Echanges
Surfer avec le général

Commentaires de documents pour les terminales
Compostions pour les troisièmesCompositions pour les terminales
Module 18 juin

 L'indépendance nationale selon de Gaulle
 

Nous avons choisi l'indépendance. Il s'agit que, sans renier notre amitié américaine, nous nous comportions en Européens que nous sommes. Chaque nation doit être responsable d'elle-même. De là, notre réprobation devant la guerre qui s'étend en Asie de jour en jour (...), le concours que nous apportons au développement de bon nombre d'Etats africains, les rapports que nous nouons avec la Chine (...). Bref, il y a maintenant une politique de la France, et elle se fait à Paris. Au point de vue de la sécurité, notre indépendance exige, à l'ère atomique où nous sommes, que nous ayons les moyens voulus par dissuader, nous-mêmes, un éventuel agresseur ".

Charles de Gaulle, discours radiotélévisé du 27 avril 1965.

Questions :
1. Quelle est la nature du document et son auteur ? Présentez le contexte dans lequel ce texte a été écrit.
2. Quelle est la guerre en Asie que mentionne Charles de Gaulle ?
3. Vis-à-vis de quel pays la France veut-elle se monter indépendante ?
4. De quelle manière la France entend-elle mettre en application son indépendance ?

Eléments de réponse :
1. Ce texte est un discours diffusé à la radio et à la télévision. Il a été prononcé par le général de Gaulle, président de la République depuis 1958. A l'époque où de Gaulle prononce ce discours, le monde est divisé en deux blocs, l'un dominé par l'URSS, l'autre par les Etats-Unis. C'est à ce bloc occidental que la France est rattachée.
2. Il s'agit de la guerre du Vietnam, où les Etats-Unis tentent d'éliminer la présence communiste.
3. De Gaulle souhaite que la France se montre plus indépendante vis-à-vis des Etats-Unis.
4. Pour être indépendante des Etats-Unis, la France doit mener sa propre politique étrangère : de Gaulle s'oppose donc à la guerre du Vietnam et entretient de bonnes relations avec des pays communistes comme la Chine. Il place la France au premier plan en Afrique (coopération, francophonie). Enfin, il donne à la France les moyens de se défendre elle-même (bombe atomique, 1960).

Retour
 

Fondation et Institut Charles de Gaulle
Tous droits réservés