Tout comprendre !
Pour aller plus loin...
S'entraîner
Quelques conseils utiles...
Récréation
Echanges
Surfer avec le général

Commentaires de documents pour les terminales
Compostions pour les troisièmesCompositions pour les terminales
Module 18 juin

 La France occupée
 


Sujet proposé au BEPC de l'Académie de Rouen en 1996

Doc. 1 - Carte du territoire français après l'armistice

Doc. 2 - Timbres français émis en 1942

Doc. 3 - Extraits des instructions du général de Gaulle, 21 février 1943 :
"4. Il doit être créé dans les plus courts délais possibles un Conseil de la Résistance unique pour l'ensemble du territoire métropolitain et présidé par Rex (Jean Moulin), représentant du général de Gaulle.
5. Ce Conseil de la Résistance assurera la représentation des groupements de Résistance, des formations politiques résistantes et des syndicats ouvriers résistants qui acceptent que le rassemblement s'effectue autour des principes suivants :

- contre les Allemands, leurs alliés et leurs complices, par tous les moyens et particulièrement les armes à la main ;
- contre les dictatures et notamment celle de Vichy, quel que soit le visage dont elles se parent ;
- pour la liberté ;
- avec de Gaulle dans le combat qu'il mène pour libérer le territoire et redonner la parole au peuple français".

Questions :

Doc.1.
1 - Indiquez la date de l'armistice
Relevez le nom de la zone la plus étendue ; dites, à l'aide de la carte et de vos connaissances qui exerce l'autorité dans chacune des deux zones et comment s'effectue le passage de l'une à l'autre.

2 - Dans quelle ville est installée le gouvernement français ? Donnez-en une raison

3 - En vous aidant de la carte, que devient cette division du territoire français après novembre 1942 ?

4 - Que savez-vous des relations établies pendant la durée de la guerre entre le gouvernement français et l'occupant allemand ?

Doc. 2.
1 - Reproduisez sur votre copie le tableau suivant et complétez-le en observant le document 2 :

Nom du régime politique en France en 1943                                        
Nom du chef de l'Etat présenté sur deux des timbres  
Devise de ce régime présentée sur trois des timbres  

2 - Quelles images de la France ces timbres veulent-ils donner ?

3 - Montrez que ces images ne correspondent pas à la réalité décrite à travers le document 1. Quel rôle le régime politique veut-il leur faire jouer ?

Doc. 3.
1 - Présentez l'auteur du texte en précisant son attitude à l'égard de la défaite française et de la guerre puis sa fonction à la date du texte.
2 - Quelle est la création décidée dans le paragraphe 4 ? Par qui doit-elle être réalisée ? Dans quel but ?
3 - D'après le paragraphe 5, qui doit être membre de l'organisme ainsi créé ? En vous aidant des mots en caractère gras, quel est le projet politique poursuivi par le général de Gaulle ?
4 - Question de synthèse : quelles attitudes et quelles idées s'opposent à travers les documents 2 et 3 ?

Eléments de réponse :
Doc. 3.
1 - Le général de Gaulle, en 1940, a refusé la défaite française et l'armistice signée en juillet 1940 par le maréchal Pétain avec l'Allemagne nazie. Le 18 juin 1940, il a lancé un appel à la résistance, devenant le chef de la "France libre", c'est-à-dire de la France qui résiste hors du territoire métropolitain.
2 - La création évoquée par de Gaulle est le Conseil de la Résistance. Pour comprendre par qui elle doit être réalisée et dans quel but, reporte-toi à la fiche intitulée "la Résistance".
3 - L'organisme devra regrouper les membres des mouvements de résistance qui agissent en métropole et qui ont des objectifs communs. Le projet du général de Gaulle est surtout politique : il s'agit de doter la résistance d'une assemblée qui la représente et qui puisse, au moment de la victoire, être l'envoyée légitime du peuple français.
4 - Conseil pour cette question : reprends les éléments de réponse à la question 2 et compare-les avec les réponses de la question 3, en te demandant en quoi les idées de Vichy et de la Résistance s'opposent (au sujet de la défaite, de l'Allemagne, de la position de la France, au sujet du système politique).
Fais de même en ce qui concerne les attitudes de Vichy et de la résistance (vis-à-vis des Allemands, vis-à-vis du peuple français).

Retour
 

Fondation et Institut Charles de Gaulle
Tous droits réservés