Tout comprendre !
Pour aller plus loin...
S'entraîner
Quelques conseils utiles...
Récréation
Echanges
Surfer avec le général

Commentaires de document pour les troisièmesCommentaires de documents pour les terminales
Compostions pour les troisièmes
Module 18 juin

 La décolonisation (1945-1975)
 


Conseils pratiques

- Analyser le sujet.
Quel est l'objet principal du sujet ? La décolonisation.
Quelle est la signification des limites chronologiques du sujet ? 1945 nous place à la fin de la Seconde guerre mondiale, dont il faudra précisément montrer le rôle déclencheur dans la décolonisation. 1975 marque la fin du mouvement d'émancipation : à cette date, la très grande majorité des colonies ont obtenu l'indépendance.
Propose une définition de la décolonisation, afin de préciser dès l'introduction l'objet de ton propos. " La décolonisation est ce vaste mouvement qui, de 1945 à 1975, voit les pays colonisés réclamer les uns après les autres leur droit à l'indépendance ".

- Rassembler ses idées.
Plusieurs aspects doivent obligatoirement figurer dans ta liste d'idées : les origines de la décolonisation (internes, externes) les différentes formes de la décolonisation (de manière violente, de manière pacifique) les grands leaders de la décolonisation (Nehru, Gandhi, Sékou Touré, Senghor, Nasser, Hô Chi Minh…) le rôle des instances internationales (ONU, conférence de Baendong) la persistance de formes de colonialisme après les indépendances…

- Trouver une problématique. L'intitulé du sujet est assez vague et ne donne pas vraiment de piste pour formuler une problématique. A toi de chercher, grâce à tes connaissances, quelle question pourrait un peu animer la conduite de ta dissertation. Tu peux ainsi te demander pourquoi, parties d'une même volonté indépendantiste, les colonies suivent des chemins très différents vers ce même objectif. Or, malgré cette diversité des émancipations, une unité chronologique se dégage.

Le plan
L'intitulé du sujet te laisse le champ libre pour organiser ton plan - ce qui n'est pas toujours gage de facilité !

Le plan le plus classique, pour ce sujet de la décolonisation, est chronologique. La période 1945-1975, par sa longueur et sa richesse, s'y prête particulièrement.

I. Les origines de la décolonisation.
A. Origines " internes " (injustice du système colonial, lassitude des peuples colonisés, volonté de revenir aux sources nationales)
B. Origines " externes " (la Seconde Guerre)
C. Un contexte favorable : le rôle de l'ONU et de la guerre froide

II. Le rôle entraîneur de l'Asie (1945-1954)
A. Les progrès de l'idée indépendantiste (rôle du Japon pendant la Seconde Guerre, éloignement des métropoles)
B. Les décolonisations pacifiques des colonies britanniques
C. Les décolonisations par la guerre (Indochine et Indonésie)

III. La décolonisation en Afrique (1954-1945)
A. Le rôle de la conférence de Bandong et l'entrée en scène de grands leaders africains (Nasser)
B. Les décolonisations par la force (l'abcès algérien, le rôle de De Gaulle, la décolonisation tardive des colonies portugaises et des colonies de peuplement britannique)
C. Les émancipations en douceur (les protectorats français et l'Afrique noire française)

L'introduction
Tu dois rappeler ce que sont les grands empires coloniaux avant de définir ce qu'est la décolonisation et rappeler le contexte dans lequel elle s'est développée. Puis annonce ta problématique et ton plan.

La conclusion
Rappelle brièvement les grandes étapes de la décolonisation. Souligne que la décolonisation signifie, pour les pays européens, la fin d'une époque, celle de leur domination sans partage. La Seconde Guerre avait déjà montré leur faiblesse au regard des Etats-Unis. La décolonisation confirme le recul du Vieux continent, qui est obligé de fonder sa puissance sur d'autres bases (construction européenne). Enfin, n'oublie pas de dire que la décolonisation a provoqué de nouveaux problèmes dans les territoires devenus indépendants : frontières contestées, guerres post-coloniales, question du Sahara occidental, du Timor oriental…

Retour
 

Fondation et Institut Charles de Gaulle
Tous droits réservés