Tout comprendre !
Pour aller plus loin...
S'entraîner
Quelques conseils utiles...
Récréation
Echanges
Surfer avec le général

QuizzTimbres
 
 

" Caricature "... ... vient de l'italien caricatura, que l'on traduit à la fois par le mot " charge " et le mot " caricature ". On le trouve pour la première fois dans un dictionnaire français en 1740, et Diderot en donnera la définition suivante dans son Encyclopédie sous le titre " libertinage de l'imagination " : " C'est la représentation, sur la toile ou le papier, par le moyen des couleurs, d'une personne, d'une action, ou plus généralement d'un sujet, dans laquelle la vérité et la ressemblance exacte ne sont altérées que par l'excès du ridicule. L'art consiste à démêler le vice réel ou d'opinion qui était déjà dans quelque partie, et à le porter par l'expression jusqu'à ce point d'exagération où l'on reconnaît encore la chose, et au-delà duquel on ne reconnaît plus ; alors la charge est la plus fore possible ".

Les caricatures et l'histoire...

De Gaulle caricaturé
De Gaulle président de la République est un personnage abondamment caricaturé. Deux principales raisons à cela :
- le contexte. La IVme République avait lassé les caricaturistes, avec ses gouvernements changeants, son indécision, l'absence de figure politique d'envergure : " La déliquescence du régime, ses gouvernements fantômes agaçaient les dessinateurs.
Derrière leur table à dessin, ils s'ennuyaient ferme ", explique Philippe Colombani.
Au contraire, avec l'avènement de la Vème République, le dessin de presse connaît une véritable renaissance : les événements se multiplient, avec le retour de De Gaulle, la proclamation de la Vème République ou la décolonisation, autant de moments qui suscitent la passion et donc la critique.

- un personnage hors du commun
Charles de Gaulle est une aubaine pour les dessinateurs. Voici une grande figure, facilement identifiable par tous les Français, doté d'une personnalité tranchée et d'un physique hors du commun : tout cela, explique Gauthier Battistella, spécialiste de De Gaulle dans la caricature, " prédestine de Gaulle à recevoir les honneurs de la caricature ".

Charles de Gaulle dispose d'un certain nombre d'attributs physiques qui font la joie des dessinateurs. Ceux-ci, en accentuant délibérément les traits du personnage, cherchent bien sûr à le désacraliser.

De tous les dessins ressortent une silhouette longiline et bedonnante, le fameux képi, le grand nez. Ces détails physiques ont une signification sous-entendue.

La grandeur physique suggère la volonté de De Gaulle de défendre la grandeur française, tout en soulignant un caractère parfois ressenti comme un peu hautain, voire orgueilleux.

Bien souvent, de Gaulle est représenté en uniforme. Cette représentation correspond à une réalité historique, puisque de Gaulle est militaire. Mais, pour la gauche notamment, cette représentation vise à assimiler de Gaulle à un militaire aux tendances dictatoriales.


Retour au sommaire


Fondation et Institut Charles de Gaulle
Tous droits réservés