Tout comprendre !
Pour aller plus loin...
S'entraîner
Quelques conseils utiles...
Récréation
Echanges
Surfer avec le général

QuizzTimbres
 Biographies de caricaturistes
 


(A partir du DEA de Gauthier Battistella, Le général de Gaulle à travers le dessin de presse durant la guerre d'Algérie, 1958-1962. Sous la direction de Jean-Noël Jeanneney, IEP de Paris, 1999, 275 p.)

- Effel Jean (1908-1982)

Parcours
- Pseudonyme de François Lejeune. Ancien élève de l'Ecole normale supérieure et passionné de dessin, il commence à vendre ses caricatures au Monde, puis au Canard enchaîné (1933-1950) et à L'Express (1957-1965). Au total, il réalisa 180 livres et 17 000 dessins. Vis-à-vis de De Gaulle - Proche de la gauche communiste
- il collabore à L'Humanité
- Effel a de l'estime pour le général de Gaulle qui nourrit sa production de 1958 à 1969.
Traits de crayon
- Effel utilise un trait rond, en ligne claire.
Citation
- " De nous tous, Effel est le plus certain de survivre ", André Malraux.

- Pol Ferjac (1900-1979)

Parcours
- Pseudonyme de Paul Levain. Ancien élève de l'Ecole des Beaux-Arts où il développe son talent pour la peinture, Ferjac collabore successivement à Franc-Tireur, France-Soir et surtout au Canard enchaîné, qu'il contribue à faire évoluer vers le journalisme d'investigation. Il a laissé plus de 15 000 dessins et caricatures.
Vis-à-vis de De Gaulle
- Très inspiré par la figure de De Gaulle, Ferjac devient un de ses observateurs les plus attentifs et les plus incisifs.
Traits de crayon
- Ferjac utilise un trait souple et clair. Ses dessins fourmillent de détails.

- Moisan Roland (1907-)

Parcours
- Ancien élève de l'Ecole des Arts décoratifs, il devient dessinateur de presse dans les années 1930. Après la Seconde Guerre, il produit des dessins dans Carrefour et Le Parisien Libéré, puis effectue un tournant dans sa carrière dans les années 1950 : il commence à travailler pour le Canard enchaîné, pour une collaboration qui durera jusqu'à sa mort.
Vis-à-vis de De Gaulle
- Moisan travaille d'abord pour des journaux pro-gaullistes. Son entrée au Canard enchaîné change son regard sur de Gaulle, qui devient son " client " favori, traité avec un regard impertinent.
Traits de crayon
- Moisan se livre à des fresques historiques grandioses, foisonnantes de détails. Sa série de dessins intitulée La Cour puis La Régence, où il moque de Gaulle dans son habit de monarque républicain, l'ont rendu célèbre.
Citation
- " Moisan restera à jamais le "peintre de la Cour" et le metteur en scène du grand Guignol gaullien ", Jean Lacouture.

Tim (1919-2002)

Parcours
- Pseudonyme de Louis Mitelberg. Né en Pologne, il arrive à Paris en 1937 pour faire des études d'architecture à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts. Mobilisé en 1939, il est fait prisonnier mais s'évade en 1941 et gagne Londres. Il publie ses premiers dessins dans la presse de la France Libre. Après la Libération, il collabore à L'Humanité puis quitte le quotidien communiste pour L'Express.
Vis-à-vis de De Gaulle
- En 1969, Tim publie son recueil le plus connu, entièrement consacré à de Gaulle, Une certaine idée de la France.
Traits de crayon
- Le style de Tim se reconnaît à ses lignes fines et ondoyantes. Grâce à leur qualité esthétique et à leur lisibilité, ses dessins lui valent une renommée internationale, notamment aux Etats-Unis.


Sommaire Caricatures


Fondation et Institut Charles de Gaulle
Tous droits réservés