Tout comprendre !
Pour aller plus loin...
S'entraîner
Quelques conseils utiles...
Récréation
Echanges
Surfer avec le général

BiographiesChronologies

 Contexte 4 : La Seconde Guerre mondiale
 


Septembre 1939. Le conflit éclate…

Le 1er septembre 1939, la Wehrmacht envahit la Pologne, dont le territoire est partagé entre l'Allemagne nazie et l'Union soviétique. Scandalisés par cette nouvelle violation par Hitler du droit international, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre.

Grâce à ses conquêtes (rattachement de l'Autriche - Anschluss - et des Sudètes) et grâce à ses alliances, Hitler bénéficie d'un avantage certain. L'Allemagne forme un Axe avec l'Italie et bénéficie de la neutralité soviétique. Elle domine les pays d'Europe centrale qui lui apportent leur aide économique.

1939-1942. L'Europe continentale sous la botte allemande

Après une " drôle de guerre " marquée par l'absence de combats, Hitler lance ses troupes à l'assaut des Pays-Bas, de la Belgique et de la France le 10 mai 1940. La guerre-éclair est remportée en quelques semaines par l'aviation et les blindés allemands. Jusqu'en février 1942, Hitler accumule les victoires et domine presque toute l'Europe, à l'exception notable du Royaume-Uni qui continue seul la lutte sous l'autorité de Churchill.

Dans les pays vaincus, l'Allemagne nazie installe des gouvernements qui lui sont favorables ou pratique la collaboration avec les pouvoirs en place. Cette collaboration se fait sur le plan économique, l'Allemagne pillant les ressources industrielles, financières ou artistiques des pays conquis ; sur le plan politique, l'Allemagne impose son idéologie : elle poursuit ses opposants, les exécute ou les envoie vers les camps de concentration ou les camps d'extermination. Elle fait appliquer ses idées racistes en pourchassant les Juifs, les Tsiganes, les homosexuels ou les handicapés mentaux. Le génocide ensanglante tous les pays dominés par le Reich.

En Asie, le Japon, allié de l'Axe, remporte de grandes victoires. Mais le 7 décembre 1941, son attaque réussie sur Pearl Harbor, base militaire américaine dans le Pacifique, provoque l'entrée en guerre des Etats-Unis présidés par Roosevelt.

1942. Le tournant de la guerre

Plusieurs défaites sont infligées à l'Axe en 1942 : les Allemands, lancés à l'assaut de l'Union soviétique durant l'hiver, doivent capituler à Stalingrad en février 1943. Les Japonais sont battus à Midway, tandis qu'un débarquement anglo-américain a lieu en novembre 1942 en Afrique du nord…

1942-1944. Vers la défaite de l'Axe

Les Alliés, soutenus militairement par les Français libres du général de Gaulle, poursuivent leur avancée vers l'Europe envahie. Après un débarquement en Sicile, puis dans le sud de l'Italie, le grand événement a lieu le 6 juin 1944 : les Anglo-américains, dans le plus grand secret, débarquent sur cinq plages de Normandie et prennent pied sur le sol français. Ils s'élancent alors à la Libération de la France et de l'Europe de l'Ouest, tandis que les Soviétiques libèrent les territoires de l'Est du joug allemand.

La fin de la guerre

Le 8 mai 1945, l'Allemagne signe sa capitulation. Le Japon fait de même le 2 septembre 1945, après que deux bombes atomiques lancées le 6 août sur Hiroshima et le 9 août sur Nagasaki ont ravagé ces deux villes.

Le bilan de la Seconde Guerre est dramatique : on dénombre plus de 50 millions de morts (la population française actuelle est de 60 millions d'habitants !). Il y a 4 à 5 fois plus de victimes qu'à l'issue de la Première Guerre... Pour la première fois avec autant d'ampleur, les militaires ne sont pas les seules victimes du conflit. Les civils ont été massivement touchés, par les bombardements, mais surtout par le génocide organisés par le Reich. Le bilan moral est tout aussi grave : la découverte de l'horreur des camps d'extermination nazie amène à une prise de conscience. Un nouveau type de crime est défini : le crime contre l'humanité, pour lequel sont jugés des dirigeants nazis en 1945-1946 à Nuremberg.

Sur le plan économique, les destruction matérielles sont massives, les économies désorganisées et très affaiblies. En France, les cartes de rationnement sont en vigueur jusqu'en 1947.

Les Etats-Unis apparaissent comme les principaux vainqueurs, aux côtés de l'Union soviétique. Un nouvel ordre mondial se met peu à peu en place, dominé par ces deux grandes puissances que tout opposera bientôt. La création de l'ONU, en 1945, renforce les espoirs de ceux qui souhaitent un monde de paix. Mais la montée des tensions entre les Etats-Unis et l'URSS, ainsi que le développement de l'arme atomique, ne tarderont pas à menacer cette paix si chèrement acquise.

Retour


1
- 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12


Fondation et Institut Charles de Gaulle
Tous droits réservés