Tout comprendre !
Pour aller plus loin...
S'entraîner
Quelques conseils utiles...
Récréation
Echanges
Surfer avec le général

ContextesChronologies

 Biographie collège
 

1958-1969 : le Président
Elu président de la République au suffrage universel indirect, de Gaulle réussit à résoudre le problème de la décolonisation, en permettant l'accès des pays d'Afrique noire à l'indépendance (1960). Le cas de l'Algérie, plus délicat, est finalement réglé par les accords d'Evian en 1962. Cette même année, de Gaulle fait adopter une réforme constitutionnelle très importante : le président de la République sera désormais élu au suffrage universel direct.

La politique économique du général de Gaulle s'inscrit dans la période des Trente Glorieuses. Grâce à un certain dirigisme de l'Etat, la France se dote d'une économie prospère et d'un budget équilibré. Le nouveau franc est créé en 1959 et la France joue un rôle important dans la Communauté économique européenne (CEE).

En matière de politique étrangère, le général de Gaulle cherche à démarquer la France de l'influence américaine. Dans ce but, il dote la France d'un armement nucléaire important et prend ses distances vis-à-vis des positions des Etats-Unis. Il retire par exemple la France du commandement intégré de l'OTAN en 1966 et soutient " le Québec libre " en 1967.

Après la guerre d'Algérie et les attentats dont il a été victime de la part des partisans d'une Algérie française, le général de Gaulle est confronté à une crise très importante en mai 1968. Les étudiants organisent de vastes manifestations, rejoints par les ouvriers qui déclenchent une grève générale. Le général de Gaulle réussit à apaiser la situation en accordant certains avantages aux ouvriers puis en prônant une grande fermeté vis-à-vis des manifestants.

En avril 1969, il quitte le pouvoir à la suite de l'échec de sa proposition de réforme sur la régionalisation. Désapprouvé par les Français lors du référendum, il estime n'avoir plus leur confiance et préfère se retirer.


1
- 2 - 3 - 4 - 5
Page précédentePage suivante


Fondation et Institut Charles de Gaulle
Tous droits réservés