Tout comprendre !
Pour aller plus loin...
S'entraîner
Quelques conseils utiles...
Récréation
Echanges
Surfer avec le général

LexiqueBiographies de personnages célèbres
Extraits de textesBibliographie
 Sur l'occupation
 


lois antisémites
:

Dates
Mesures anti-juives
27 septembre 1940 En zone occupée, un fichier recensant tous les Juifs est établi.
3 octobre 1940 1er statut des Juifs : est juive toute personne issue de trois grands-parents de race juive. Les Juifs sont exclus de tout poste dans la fonction publique, la presse, le cinéma.
4 octobre 1940 Les préfets sont autorisés à interner les Juifs en " camps spéciaux ".
Octobre 1940 En application des ordonnances allemandes, les cartes d'identité des Juifs de zone occupée portent la mention " juif ". De même pour les entreprises.
29 mars 1941 Création du Commissariat national aux questions juives.
2 juin 1941 2ème statut des Juifs : exclus des professions libérales, artisanales, commerciales, industrielles, ils sont obligés de se faire recenser en zone occupée dans un camp spécial.
22 juillet 1941 Loi retirant aux Juifs la propriété de leurs biens.
28 mai 1942 Ordonnance allemande obligeant les Juifs de plus de 6 ans à porter l'étoile jaune en zone occupée.
Juillet 1942 Le secrétaire général à la Police, René Bousquet, s'engage à faire arrêter les Juifs en zones occupée et non occupée. Pierre Laval propose que les enfants juifs de moins de 16 ans soient déportés avec leurs parents.
16-17 juillet 1942 Rafle du Vel d'Hiv.
31 juillet 1944 Départ du dernier convoi de Juifs en provenance de France vers Auschwitz.

Gouvernement provisoire en exil : contre le gouvernement de Vichy, qui renie la tradition républicaine de la France, le général de Gaulle construit au fur et à mesure des années un gouvernement en exil, qu'il promet de soumettre au verdict des urnes une fois la France libérée.
Le premier embryon de ce gouvernement provisoire en exil est le CNFL, Comité national français de Londres, créé en 1941, destiné à affirmer l'existence de la France libre auprès des alliés. En juin 1943 est créé à Alger le CFLN, Comité français de libération nationale, à la tête duquel est placé le général de Gaulle. Ce CFLN se transforme en GPRF, Gouvernement provisoire de la République française, à la veille de la Libération.


Autres notions importantes

Fondation et Institut Charles de Gaulle
Tous droits réservés