Tout comprendre !
Pour aller plus loin...
S'entraîner
Quelques conseils utiles...
Récréation
Echanges
Surfer avec le général

LexiqueBiographies de personnages célèbres
Extraits de textesBibliographie
 Sur les années 1890-1900
 


Défaite de la France face à la Prusse
: le 19 juillet 1870, Napoléon III déclare la guerre à la Prusse. Mais la France n'est pas prête sur le plan militaire : le 2 septembre 1870, elle est vaincue à Sedan. Napoléon III est fait prisonnier. Le siège de Paris par les Prussiens favorise l'insurrection de la Commune de Paris (mars-mai 1871) contre le pouvoir français qui a accepté de signer la paix avec la Prusse. Les conséquences de la guerre sont importantes pour la France. Le traité de Francfort, signé le 10 mai 1871, entraîne la perte de l'Alsace-Lorraine et contraint la France à payer 5 milliards de francs or d'indemnités de guerre à la Prusse. Dès lors, l'idée de revanche s'installe dans les esprits français, encouragée par la littérature de l'époque.

L'Affaire Dreyfus : En 1894, le capitaine Alfred Dreyfus est accusé et condamné à tort pour espionnage en faveur des Allemands. Il est emprisonné au large de la Guyane française. Ce jugement rendu par la justice militaire suscite progressivement l'émoi des milieux intellectuels, scandalisés par les erreurs commises lors du procès et par l'absence de preuves pour condamner Dreyfus. Le pays entier se divise entre dreyfusards et antidreyfusards, sur fond d'antisémitisme, car Dreyfus est juif. Finalement, après la publication du fameux " J'accuse " d'Emile Zola en janvier 1898, Dreyfus est gracié en 1899 et réhabilité en 1906.

Querelles qui éclatent à propos des colonies : les colonies, avant 1914, sont le lieu d'affrontements entre les puissances européennes, concurrentes dans la course aux colonies. La France et le Royaume-Uni se disputent certains territoires en Afrique, allant jusqu'au bord du conflit. D'autres puissances, comme l'Italie et l'Allemagne, arrivées plus tardivement dans la course, revendiquent des terres déjà occupées... L'Italie tente vainement de s'imposer en Tunisie, où la France est installée, tandis que l'Allemagne, à deux reprises en 1905 et 1911, menace la France d'un conflit pour le Maroc. Ce territoire reste finalement en possession des Français, l'Allemagne obtenant une compensation territoriale au Cameroun.


Autres notions importantes

Fondation et Institut Charles de Gaulle
Tous droits réservés